lundi, 18 octobre 2021
« La meilleure des opportunités se trouve dans la pire des situations »
Nicolas Machiavel

Les damnés de la France

 

Si, dans les dictatures, les opposants sont réduits au silence par l’emprisonnement, l’exil, sinon l’assassinat, dans nos pays démocratiques, c’est le mépris, le discrédit, le lynchage médiatique qui accablent ceux qui refusent la pensée unique, les diktats idéologiques, les vérités préétablies, les modes formatées, les causes humanitaires incontournables… Cette idéologie du dénigrement, du mensonge, de la stigmatisation, est certes moins inhumaine mais tout aussi définitive ; elle qui, inlassablement, n’hésite pas à mettre en avant le danger fasciste, mètre-étalon de l’horreur, même si le communisme, ce fascisme rouge, a fait, en 60 ans, beaucoup plus de morts.

Fasciste ! Le mot claque sur vous comme une porte de prison. Si vous aimez votre pays, son histoire, sa langue, sa culture, vous êtes rétrograde, réactionnaire, donc fasciste ; si vous glorifiez les couples hétérosexuels, vous êtes homophobe, donc fasciste ; si vous émettez des réserves sur l’islam, vous êtes islamophobe, nouvelle donne du fascisme ; si vous vous interrogez sur le multiculturalisme, vous êtes raciste, autre visage du fascisme. Si vous êtes flic, gardien de prison, militaire, vous voilà situé dans le camp de l’oppression et de la violence, donc fasciste. Mais si ces pestiférés, ces lépreux, comme dit le Président, et que l’auteur appelle les « damnés structurels », sont marqués à l’encre indélébile, d’autres, en étant au mauvais endroit au mauvais moment, les « damnés conjoncturels », sont agressés, frappés, dépouillés, parfois tués ou handicapés. Enfin ceux qui habitent dans les cités où la violence et la délinquance sont de règle, où les lois de la République n’existent plus.

Ce livre donne la parole à ces nouveaux damnés de la terre française, il dénonce les mondialistes acharnés à détruire les nations et leur socle culturel et historique, les islamo-gauchistes et les libéraux bien-pensants qui viennent à la rescousse des courants radicaux de l’islam, sinon les dédouanent. Le fossé entre la majorité de la population et une « élite » minoritaire se creuse chaque jour un peu plus. Jusqu’à quand le peuple français acceptera-t-il que des censeurs soi-disant vertueux et un pouvoir sans courage cautionnent les violences dont il est victime.

 



Prix du livre : 16 € ( Dédicace personnalisée pour les membres de “Place d’Armes)

Prendre contact directement avec l’auteur : Adresse mail : jpfb31320@gmail.com

Share on facebook
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *