lundi, 18 octobre 2021
« La meilleure des opportunités se trouve dans la pire des situations »
Nicolas Machiavel

Message du général Antoine MARTINEZ aux adhérents de Place d’armes

Place d’Armes a pris la décision d’accepter le positionnement sur son site de la lettre de candidature du général Antoine Martinez ceci pour deux raisons.

Ce dernier est un ancien militaire et il est un des premiers signataires de la “lettre aux gouvernants”.

Cette validation ne signifie pas l’acceptation par Place d’Armes d’un potentiel engagement.

En effet, nous pensons que, quel que soit le candidat à la présidentielle, celui-ci, vu la décrépitude actuelle de la France, ne pourra résoudre les nombreux problèmes inhérents au pays.

Nous pensons que face à la situation délétère de la France, c’est en se préparant à une implosion que nous pourrons au mieux aider notre patrie et nos concitoyens. Ceci ne nous empêchera pas de poser aux divers candidats des questions sur leurs visions de la France et de son armée. Un moyen d’éclairer nos adhérents et signataires pour qu’ils puissent entériner leurs choix.  

Pour sa part Place d’Armes, bien évidemment, ne donnera aucune consigne de vote.

Lettre de candidature du Général Antoine Martinez

Le 10 juillet 2020, par un appel aux Français (cf. annexe) lancé depuis l’église Sainte-Cécile, à Paris, je déclarais ma candidature à l’élection présidentielle de 2022. Deux questions viennent immédiatement à l’esprit.

Pourquoi avoir choisi cette date et ce lieu ? D’une part, la date correspondait au centenaire de la loi du 10 juillet 1920 qui avait instauré la fête de Jeanne d’Arc, fête patriotique. Jeanne d’Arc est, de plus, probablement le héros le plus emblématique de notre histoire de France car elle nous rappelle que rien n’est jamais perdu, même dans les situations les plus difficiles. D’autre part, l’appel a été lancé devant une magnifique statue de Jeanne dans cette église Sainte-Cécile, une église pour rappeler les racines chrétiennes de la France, fille aînée de l’Eglise.

Pourquoi avoir pris cette grave décision ? Une telle candidature d’un ancien officier général peut, en effet, surprendre, interpeller même car habituellement ceux à qui la France a confié son épée sont peu enclins à s’exprimer sur le plan politique et sont d’ailleurs soumis à un devoir de réserve.

Mais la situation à laquelle sont confrontés aujourd’hui notre pays et son peuple relève d’une problématique qui dépasse largement les thèmes généralement abordés dans une telle campagne électorale puisqu’il s’agit de la mise en danger de leur propre existence et donc de leur survie.

D’ailleurs, cela fait maintenant plusieurs années que j’ai considéré que mon devoir d’expression primait sur mon devoir de réserve ce qui m’a valu deux menaces de sanction de la part du pouvoir politique, la première en 2016, après avoir pris la défense du général Christian Piquemal et critiqué la gestion de la crise migratoire à Calais, la seconde en 2018 en appelant le président de la République à ne pas signer le pacte de Marrakech par une lettre ouverte cosignée par un ancien ministre de la Défense et une douzaine de généraux. J’y ajoute une troisième, puisque chacun le sait, avec cinq autres généraux signataires de la tribune dite des généraux j’attends la décision de la ministre des Armées et du président de la République, le Conseil supérieur des forces armées ayant statué sur notre sort le 19 juillet dernier.

J’estime personnellement que cette candidature est rendue d’autant plus nécessaire aujourd’hui que la situation est gravissime puisque ce sont les dirigeants eux-mêmes qui oeuvrent contre la patrie, contre la nation et mettent les Français en grand danger.

Car il faut bien dénoncer avec force la situation dramatique de la France qui est aujourd’hui fracturée, défigurée et martyrisée par une immigration de masse hostile et incompatible avec notre culture et nos valeurs et qui conduit inexorablement vers la libanisation du pays que le président Emmanuel Macron ne veut pas voir mais dont il faut connaître l’issue : du sang et des larmes.

Par ailleurs, l’ordre et la loi, complètement bafoués aujourd’hui, doivent être rétablis car ils sont indispensables pour recouvrer la sécurité et donc la liberté. Avoir porté l’uniforme pendant une quarantaine d’années au service de l’Etat et de la Nation devrait être pour nos compatriotes la garantie de ce rétablissement. D’autre part, ma démarche effectuée hors des partis politiques est également la garantie de mon engagement totalement désintéressé au service du bien commun et de l’intérêt de l’Etat et de la nation alors qu’aujourd’hui l’Etat trahit la nation.

Enfin, il faut s’opposer avec détermination à un système corrompu, soumis à l’oligarchie financière qui travaille, guidée par une idéologie mondialiste et progressiste, à la disparition des nations et des identités, système aujourd’hui parfaitement incarné par le président de la République, M. Emmanuel Macron qui n’aime manifestement pas son peuple puisqu’il le mène au désastre et met en péril la cohérence interne de la société et la cohésion du peuple français.

C’est ainsi que j’ai présenté mes grandes orientations pour le pays les 3 et 4 octobre 2020, à Montauban. J’ai ensuite présenté en conférence de presse, le 12 mars dernier à Paris, le programme intégré dans mon projet pour la France.

Je dois, enfin, préciser que dans les circonstances qui sont celles que connaît notre pays aujourd’hui, la réponse doit être claire : aucune politique n’a la moindre chance de réussir si on ne décide pas de régler en priorité le problème de l’immigration et de l’islamisation, c’est à dire stopper dans un premier temps l’arrivée de cette immigration incompatible avec nos valeurs et hostile à notre culture, et inverser ce flux migratoire dans un second temps. Il y a maintenant urgence.

Chacun comprendra donc la raison première de ma candidature, une candidature porteuse cependant d’un projet de grande réinitialisation nationale balayant une vingtaine de thématiques car la France est en perdition et pour la sauver il faut restaurer la souveraineté de l’Etat et de la nation.

Général (2s) Antoine MARTINEZ

Annexe

Appel aux Français

La France est aujourd’hui fracturée, défigurée, martyrisée après cinquante années au cours desquelles nos dirigeants politiques, toutes tendances confondues, ont fait preuve successivement de laxisme, d’absence de clairvoyance et de lucidité, de manque de vision, de déni de réalité, de volonté politique et à présent de renoncement face au plus grand des dangers qui menace notre nation, la guerre civile et ethnique.

L’acceptation d’une immigration massive, non contrôlée et surtout incompatible avec nos valeurs, nos moeurs et nos modes de vie sans avoir modifié les conditions d’accès à la nationalité française constitue une faute et une trahison inqualifiables commises contre la nation, contre son identité et son droit légitime à sa continuité historique.

En l’espace de seulement quatre ou cinq décennies, nos élites politiques négligeant totalement le bien commun et l’intérêt de l’Etat et de la nation, ont mis en réel péril plus de mille cinq cents ans d’histoire du peuple français.

Et aujourd’hui, la patrie est en danger. Oui notre patrie est en grand danger. Doit-on rappeler à ces dirigeants irresponsables qui méprisent le peuple et qui le mènent au désastre que la patrie s’identifie au patrimoine, c’est à dire à l’ensemble des biens que nous avons reçus de nos pères en héritage ? Et que la patrie établit un lien réel entre l’aspect spirituel et l’aspect matériel, c’est à dire entre la culture et le territoire ? Elle mêle donc les valeurs et l’aspect spirituel qui composent la culture d’une nation. C’est la raison pour laquelle plusieurs peuples ne peuvent pas vivre sur un même sol. Plusieurs cultures ne peuvent pas coexister paisiblement sur un même territoire. « Une collectivité politique qui n’est plus une patrie pour ses membres cesse d’être défendue pour tomber plus ou moins rapidement car là où il n’y a pas de patrie, les mercenaires ou l’étranger deviennent les maîtres » (Julien Freund). Vouloir, par idéologie progressiste universaliste, de surcroît sans l’aval du peuple autochtone, imposer une société pluriethnique et pluriculturelle est une pure folie. Le pluriculturalisme est une imposture sanglante que nous avons déjà payée chèrement ces dernières années et qui va plonger la France dans la dévastation et le malheur.

Avoir ignoré cela et avoir refusé de corriger le cours néfaste des choses a conduit, en effet, à la situation explosive et délirante qui frappe aujourd’hui injustement le peuple français. Celui-ci souffre de l’abandon de ses dirigeants face à l’instauration d’un communautarisme dicté par une idéologie mortifère devenant, grâce au nombre, de plus en plus vindicative et agressive. Combien de morts le peuple français, hébété devant tant d’ingratitude de la part des derniers arrivants légaux et illégaux qui crachent sur la France et veulent aujourd’hui réécrire son Histoire, acceptera-t-il avant de se révolter ? Combien de temps le peuple français menacé dans son identité et dans sa vie attendra-t-il avant de se lever face à des dirigeants qui ne l’aiment pas et qui ne le protègent pas devant la violence et la volonté criminelle de ceux qui veulent imposer leur vision du monde ? Nos dirigeants politiques peuvent-ils continuer impunément à ignorer les drames qui s’annoncent et à refuser d’assumer leurs responsabilités ? Leur démission provoque l’effondrement de l’état de droit qui régit pourtant le fonctionnement de notre démocratie et finira par instaurer le chaos – « la chienlit » aurait dit de Gaulle – qui inévitablement conduira à l’affrontement.

L’heure est donc grave. Face au naufrage de la France qui se dessine sous nos yeux ahuris, le peuple français doit-il se résigner et se soumettre au triste sort qui lui est réservé? L’espérance doit-elle disparaître ? Tout espoir est-il donc perdu ? Mais la fin de l’espoir n’est-ce pas le commencement de la mort ? Eh bien, non, rien n’est écrit et tout est encore possible à condition de le vouloir.

C’est pourquoi, moi, Général Martinez, j’appelle les Français, et en particulier ceux appartenant à cette majorité silencieuse ignorée, abandonnée, menacée, méprisée et agressée, à me rejoindre pour entrer en résistance contre la démission et le renoncement d’un pouvoir politique qui n’entreprendra finalement, malgré l’évidence du danger, aucune action, ni contre une submersion migratoire hostile à notre civilisation et à notre culture, ni contre le séparatisme islamique. Face à cette soumission à l’esprit totalitaire qui conduit à la trahison de la nation française, je les invite à se rallier à moi pour préparer l’élection présidentielle de 2022 à laquelle j’ai décidé de me porter candidat, hors des partis politiques. Il faut, en effet, provoquer le sursaut national indispensable au rétablissement d’un Etat fort, soucieux du bien commun et de l’intérêt de la Nation qui doit pouvoir exercer son droit légitime à la continuité historique mis à mal depuis trop longtemps. D’ailleurs, notre souveraineté confisquée par des institutions supranationales doit être retrouvée et réaffirmée. Quant au fonctionnement de notre système politique, sans remettre en question la nécessaire représentation parlementaire, une dose de démocratie directe devrait y être introduite, en particulier pour tout ce qui touche à la vie des Français, à leur liberté, à leur identité et à leur patrimoine. Cette candidature s’appuie sur la formation entreprise depuis quelques mois d’une équipe de gouvernement de relève nationale. Elle est, par ailleurs, soutenue par d’autres généraux et amiraux.

Le moment est venu de traiter résolument et courageusement le problème de l’immigration et en particulier celle de culture islamique peu compatible avec nos valeurs et source de conflits. Après le droit à la différence pour les individus prôné par la gauche française il y a une quarantaine d’année, il est temps à présent d’exiger le même droit à la différence pour les peuples. Le peuple français a le droit d’être différent des peuples d’Afrique noire ou du Maghreb et vice-versa. L’Europe doit pouvoir être différente de l’Afrique noire et du Maghreb et vice-versa. C’est d’ailleurs ce qui a constitué la richesse de l’humanité jusqu’à présent.

Mais cette dérive qui s’est accélérée au fil des dernières décennies a été rendue possible grâce à une propagande ignoble exercée par l’idéologie droitdelhommiste et acceptée par des dirigeants politiques coupables qui se sont succédé. Elle a, avec la complicité de ces opportunistes, de ces démagogues, de ces aventuriers, de ces apprentis-sorciers, formaté progressivement et enfermé notre peuple dans un état de culpabilisation et de repentance injustifié. Cela doit cesser. Au-delà de ce premier combat primordial, le redressement de l’Etat devra être entrepris et avec lui la fin de la corruption, de la politique systématique de mensonge et de falsification. L’Etat doit, en effet, être au service de la vérité, des citoyens et du bien commun, et non pas à la solde de sordides appétits particuliers sur fond de conflits d’intérêts.

Le peuple français est un grand peuple qui doit maintenant se réveiller et se réapproprier sa riche histoire pour refuser sa paralysie et sa léthargie dans lesquelles il a été plongé injustement. Il doit retrouver sa fierté et renouer avec son passé pour se projeter dans un avenir choisi librement et non pas subi. Pour cela, l’ordre et la loi doivent être rétablis car l’ordre est le garant de la liberté alors que le désordre mène inévitablement à la servitude. Il doit refuser de mettre un genou à terre et rester debout pour se dresser contre le mensonge. Il est temps pour lui d’entrer en résistance pour être acteur dans l’Histoire qui s’écrit et non plus spectateur. Et la flamme de cette résistance ne doit pas cesser de grandir.

Le combat que nous mènerons ensemble sans haine mais avec détermination nous est, en fait, imposé par le renoncement de nos dirigeants. Face à cette guerre qui vient sur notre propre territoire, ce combat ne peut être que souverainiste, identitaire et culturel. Il nous conduira jusqu’à la victoire pour sauver la France et la Nation.

Vive la France.

https://www.general-martinez-2022.fr/

Share on facebook
Partager

33 réponses

    1. Bonne prise de position mon Général anciens combattants de la guere d Algérie citation à l ordre du régiment dépositaire de la médaille militaires je suis convaincu que nous avions besoins de retrouver l ordre dans notre Belle France abandonné part nos dirigeants actuels par pure idéologie Mr Zemmour à su déclancher Une prise de conscience ne l oublié pas

  1. La situation que l’on a laissé pourrir depuis des dizaines d’années ne peut, malheureusement, plus trouver d’issue par les voies légales… Les forces en présence, quelles soient financières, médiatiques, politiques, judiciaires, sont trop enkystées dans la société pour permettre une libre expression démocratique!
    La lâcheté, la compromission, la soumission, la trahison, l’incompétence, de nos élites gouvernantes n’est plus à prouver.
    Penser que l’on peut modifier le cours des choses en se reposant sur la structure patiemment édifiée par ces gens est à minima naïf et au pire complice…
    De deux choses l’une : ou l’édifice n’est pas si délabré que cela et il suffit d’un petit “rafraîchissement” pour pouvoir, à nouveau, y habiter; ou bien il est au bord de l’écroulement et alors il faut prendre les décisions qui s’imposent!

  2. Constat réaliste de l’état de notre pays et du mépris de nos dirigeants depuis 5 décennies. Hélas, mon Général, je crois que l’asservissement du peuple français est bien trop avancé pour qu’un changement ne passe par les urnes. Quand les sondages donnent encore E.Macron au second tour en 2022, il est aisé de se rendre compte à quel point le peuple est abêtit, aveugle et sourd à tous les avertissements et alertes jetées depuis quelques temps par vous et bien d’autres. Malheureusement, “la chienlie”, pour reprendre l’un de vos mots, ne cessera qu’après des larmes et du sang… J’y suis prêt.

    ADC (er) GERARD.J

    1. Mon père a donné sa vie pour la France en 1958 j’avais 2 ans. Cette cicatrice indélébile m’a marqué à tout jamais. J’ai 65 ans et je suis écœuré de voir toute cette merde nous envahir,je ne suis pas un combattant, mais je suis également prêt à aider, d’une façon ou d’une autre pour la sauvegarde de notre pays

  3. Mes devoirs et respects à tous.
    Militairement parlant, oui, il faudra bien être tous unis derrière un seul homme.
    Homme qui représentera le mouvement dans son intégralité, chose ardue.
    Relativement d’accord avec ce qui est dit dans le texte ci-dessus.
    Mais cette personne devra être reconnue par tous en toute simplicité, sous peine de voir s’égrainer le mouvement.
    Si les opinions de chacun doivent s’exprimer, devra en résulter une expression commune. Et la chose ne sera pas facile,
    puisque caractère militaire, les décisions peuvent être difficiles à prendre… 😉
    Mes Respects

  4. La lettre du Général A. Martinez est intéressante et conduit à la lecture de son programme précisé sur le site détaillant sa candidature à la prochaine élection présidentielle. Beaucoup de propositions pertinentes y apparaissent. Un point fort et un point faible attirent mon attention. La proposition autour de la constitution d’une Garde nationale me semble une disposition adaptée au constat de la gravité de la situation de délitement du pays sur lequel plane à l’évidence la menace d’une kosovorisation (selon moi, moins une libanisation qu’une kosovorisation) de parties de son territoire. Le projet européen décrit m’apparaît constituer un écueil, moins dans ce qui est dit que dans ce qui ne l’est pas. En effet, faire évoluer la règle européenne pour réformer des politiques communautaires n’est pas aisé car il faut obtenir une majorité simple, qualifiée ou l’unanimité pour concilier des intérêts divergents mais cela reste possible. En revanche, rien n’est dit sur notre véritable point faible, notre extrême dépendance financière à l’euro (et donc à l’Allemagne) dont la pérennité n’est pas garantie. Nous sommes vulnérables à un retour au mark de l’Allemagne et, dans son état actuel, notre économie n’est pas en mesure de gérer efficacement une monnaie nationale. Désindustrialisation, perte de plusieurs savoir-faire en partie imputable à la déliquescence de notre appareil de formation, insertion dans la mondialisation davantage par la consommation que par la production, économie administrée pléthorique et peu productive (fonction publique, secteur associatif, activités de conseil financées plus ou moins directement sur ressources publiques, etc) affaiblissent considérablement notre marge de manœuvre économique et politique. De plus, notre pays est devenu trop dépendant d’une dette majoritairement détenue par des non-résidents et il en demande toujours davantage pour consommer sans vouloir payer le prix de l’effort nécessaire. Même le régulateur utilise à l’excès une fiscalité, notamment locale, pour satisfaire un besoin de financement qu’il ne sait pas maîtriser. En clair, on devra tous se retrousser les manches pour redresser notre pays…

  5. Bravo mon Général,descendant d’une famille de résistant,il me semble aussi qu’il est temps,de sauver à nouveau la France.J’espere que nous serons nombreux ,à vous soutenir,car les difficultés serons multiples.Moi même ex militaire,je n’oublirais jamais ces lettres gravées sur les navires Honneur,Patrie,Valeur,Discipline..Cordialement.

  6. Bel état d’esprit de la part de Place d’Armes . Toutes les bonnes volontés pour sauver notre Pays France devront orienter nos choix . “Ensemble on va plus loin”

  7. Bravo Mon Général, le constat que vous relatez de notre pauvre FRANCE est malheureusement réel. Il est effectivement urgent que les citoyennes et citoyens de notre chère patrie se réveille et regarde en face la situation. Vous faîtes sans aucun doute partie des vrais Français qui aiment leur pays et qui veulent réagir pour essayer de le remettre dans le bon chemin. Est-il normal que certains responsables politiques ayant des responsabilités sont mis en examen et continuent
    paisiblement leur mandat divers ?
    Par ailleurs ceux-là qui se permettent sans aucune vergogne de critiquer leurs adversaires ont bizarrement la chance de voir la procédure liée à cette mise en examen traîner en longueur. Le but recherché est peut-être de la faire oublier par les électeurs ou tout simplement l’abandonner ! …
    Merci mon Général, continuez votre action pour la fierté de notre Chère FRANCE.

  8. Georges Clémenceau a dit ” La guerre ! C’est une chose trop importante pour être confiée à des militaires “. Moi, je dit que la politique est une chose trop importante pour être confiée à des arrivistes corrompus.

  9. Je suis une retraitée de la génération de Mai 68. Horrifiée de voir comme tout ce qui est la France ( Liberté., Égalité Fraternité) est bafoué, souillé, foulé au pied. J adhère entièrement à vos propos. Mais, de grâce, prenez parti , pour ou contre sur la dictature sanitaire actuelle et la violation mortifere de notre corps et de notre liberté de choisir nos soins vaccins et médicaments entre autres. Ce sera à mon avis un excellent argument de campagne qui vous amènera beaucoup de sympathisants.
    Tout ce déchaînement médiatique autour de Zemour n est qu un enfumage médiatique pour qu on ne parle plus du pass sanitaire et effets catastrophiques du soi disant vaccin.
    Continuez à rester dans l ombre en sachant que la meute des chiens politisés aboie, mais la caravane passe.
    Odile

    1. Comme je suis d’accord avec vous ! Il nous faut quelqu’un capable de donner un avis clair sur la situation que nous vivons depuis un an et demie ! En ce qui me concerne, il n’y aura pas de vote si cette question n’est pas éclaircie.

  10. Merci mon Général je constate moi aussi le délabrement qui se passe aujourd’hui en France ,la Belle France d hier on ne la reconnaît plu, Liberté, Égalité ,Fraternité ,je vous souhaite de tout mon cœur et le peuple aussi en votre réussite et votre détermination de remettre le pays des droits de l Homme dans vos mains pour un changement radical de ces dirigeants qui dirigent la France,aujourd’hui.

  11. Je vous soutiens au élection mon général pour la 🇫🇷 liberté et l avenir des jeunes lycéens étudiants .

  12. Bravo il est temps que quelqu’un prenne les rênes de la France qui est en train de se faire voler etc etc ce pays qui était l’un des plus grands est en train de devenir le plus pauvre et ‘il faut que les français se réveillent moi je suis 🇮🇹 mais je vis en France 🇫🇷 et tout cela a mon âge me désolé 🙏 🙏 🙏 🙏 🙏 🙏 aidez notre jolie 🇫🇷 💪 💪 🇫🇷 💪 💪 🇫🇷 merci pour à vous

    1. Avec de Gaulle la France a été grande et respectée, il nous faut à nouveau un général pour rendre à la France sa grandeur passée……………..

  13. Mes respects mon général
    Merci mon général, votre décision me redonne de l’espoir je serai évidemment de votre côté

  14. Place d’armes : je viens de lire votre manifeste / pourquoi nous combattons et franchement c’est magnifique vous dénoncez de façon incroyablement juste ces élites qui ont dessiné le chaos vers lequel nous nous dirigeons. Je suis déçue par la France (et par une partie des Français) qui accepte tant ce qui se passe, phénomène d’acceptation que j’ai encore davantage observée avec le pass sanitaire (j’avais fait un autre message sur ce sujet pour exprimer ma déception). Personnellement je ne voyais pas la menace aussi imminente mais vous avez très bien expliqué les choses dénonçant aussi les organisateurs depuis plus de 40 ans de ce déclin progressif. Vous êtes les seuls à l’exprimer ainsi (aussi Mr PHILIPPOT qui se bat avec nous dans la rue). Un grand bravo à vous en toute sincérité ! Vous m’avez redonné confiance en votre institution ! Cela rejoints aussi le message du général Martinez. En toute franchise je n’ai pas vraiment confiance en Mr Zemmour et je pense que beaucoup de Français non plus malgré les sondages. Probablement les Français auraient davantage confiance en vous les militaires. La situation dépasse largement les élections présidentielles. Vous avez parlé de l’implication des jeunes et femmes aussi. Comment vous rejoindre ? Je fais déjà partie des CSP initiés par Alexandre JB. Bien à vous.

    1. Vous pouvez rejoindre l’un des Comités de soutien du Général Antoine Martinez (lien vers le site en fin d’article).

  15. Mes respects mon Général.
    L’arbre de la liberté, a besoin du sang des patriotes pr se nourrit…
    J’en suis un, et prêt, petit neveu de Résistent, du côté de Craponne sûr Arlon, où j’y vis encore, hélas bien esseulé, car trop nombreux sont les moutons que j’y côtoie, je possède un physique typé militaire donc reconnaissable, j’attends les ordres….

  16. MON GENERAL !!!!!
    Je suis entré en résistance depuis le début… comme mon père l’a été durant la dernière guerre. nous seront derrière vous pour vous soutenir. Soyez en garanti.

  17. Il faut éjecter tous ses énarques. De tout cœur avec vous mon général que Dieu soit avec nous.

  18. Je suis bien évidemment derrière le général Martinez ! Mais la « chienlit » d’ici là aura probablement terminé son œuvre de destruction !
    Jean Moulin doit probablement se retourner dans sa tombe !!!!!!

  19. En laissant venir beaucoup de personnes extra-européennes et voulant prendre notre destiné en mains avec la politique contre l ONU nous risquons de sérieux problèmes avec certains pays SEUL contre plusieurs ( la possibilité d une arme nucléaire???? ) Nous avons vue une certaine ?????? union dans de sérieux problèmes

  20. Bonsoir, avec tout le respect que je dois aux militaires (je n’ai fait que mon Service Militaire d’un an dans les paras RPIMA), je m’interroge, en tant que civil, sur l’opportunité d’une candidature supplémentaire.
    Depuis un peu moins d’un mois, un espoir s’est levé avec un civil qui met sur la table les vrais sujets; à priori, s’il se déclare candidat, il aura les soutiens financiers nécessaires. Laissons de côté les sondages farfelus mais cet écrivain entraine véritablement un réel engouement que je constate parmi mes relations, en particulier ceux qui, écœurés, ne votaient plus.
    C’est le pays et notre civilisation qu’il faut sauver; est-ce bien raisonnable d’éparpiller les voix au premier tour?

  21. Il y a une omerta totale envers la candidature du Général MARTINEZ.
    Pourquoi ?
    Et bien, car si les français savaient qu un Général se présente aux élections présidentielles de 2022, les sondages s affoleraient comme jamais.
    Un Général a une vision d ensemble pour La FRANCE qu il a servi avec abnégation pendant des années.
    Rejoignez Place d Armes et les VPF du Général MARTINEZ.
    Patrick

  22. Bravo mon Général,
    Le peuple de France vous soutient envers et contre tous ces islamo-gauchistes.
    Ancien EVAT, je tiens à dire que cette situation de délitement de la NATION est le résultat de 40 années de politique laxiste de la gauche ainsi que de la supression de la conscription qui permettait un brassage égalitaire des diverses communautés. Le respect de l’autorité de nos prétendues élites a fait long feu avec l’abaissement des règles et coutumes du pays. Je souhaite ardemment le retour de nos valeurs traditionnelles de grandeur,dignité,et respect de nos chefs.
    Vive la France!
    Vive l’Armée Française!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *