top of page
Bandeau P.A._edited.jpg

Emeutes, le déni du gouvernement


Quatre mois après les gravissimes évènements de juin dernier, le gouvernement par la voix du premier ministre, a annoncé cette semaine le fruit de ses réflexions et les pistes envisagées.



Avant de porter un jugement sur ces annonces, il convient de rappeler quelques faits et chiffres.

Les émeutes de juin 2023 ont été les plus violentes depuis 2005, les plus intenses par leur durée, le nombre de personnes concernées et la nature des cibles des émeutiers.

En effet, alors qu'en 2005, il s'était agi de feux de poubelles ou de véhicules et d'affrontements avec les forces de l'ordre dans quelques grandes agglomérations, nous avons subi cette fois-ci des attaques ciblées et organisées de commerces ou de bâtiments publics, de plus de 250 commissariats et gendarmeries à travers l'ensemble du pays et comptabilisé près de 800 policiers et gendarmes blessés. Un pallier a été clairement franchi dans l'envie d'en découdre et de mesurer la capacité de réaction, ou plutôt de non réaction de l'état. Au regard de ces éléments, ces émeutes ont été un cap majeur franchi dans la déchéance progressive de la sécurité intérieure.


Elisabeth Borne a donc révélé aux médias une série de mesures aussi ridicules les unes que les autres, annonçant la mise en place d'unités éducatives, de volonté de faire payer les parents des mineurs ou encore d'encadrer les agresseurs par des militaires et d'allonger les horaires d'ouverture des bibliothèques municipales (de quoi faire trembler les racailles !). Tout d'abord, ces mesures sont déjà à disposition mais ne sont pas appliquées, ensuite, elles sont ridicules par la disproportion entre les 100 millions d'euros de dégâts annoncés (chiffre bien sous-évalué ne comprenant que les aspects matériels immédiats) et la capacité des familles concernées souvent non solvables. Enfin, et c'est là le pire, à aucun moment il n'est question d'analyser les causes de tout cela et de mette le doigt là où ça fait mal, à savoir faire le lien entre le comportement des jeunes émeutiers et le changement de population que connait la France. Tout est fait pour travestir la vérité, tous, pour masquer leurs trahisons passées ou présentes, inventent une autre réalité, à l'image du ministre de l'intérieur qui refuse de voir le poids de l'immigration dans ces émeutes ou qui accuse les supporters anglais des exactions dans le 93. Prochaine idée géniale, la mixité sociale, doux euphémisme pour imposer bientôt la répartition de l'immigration jusqu'au plus petit village de France...

Bref, comme on pouvait malheureusement s'y attendre, la montagne a accouché d'une souris. Quatre mois de réflexion pour ça ?

Gérard HARDY

Vice-Président Place d'Armes


106 commentaires

106件のコメント


Deux points point ne figurent pas dans le texte de Place d’Armes et pourtant, ils sont révélateurs de l’état de notre société :


- Les scènes de violence ne sont pas seulement à retenir. Il faut aussi se souvenir de scènes de pillage bien organisées. Et la population que nous avons vue se livrer à ces exactions qui n’avaient aucun rapport avec quelque sentiment de protestation que ce soit, ne s’est pas ruée sur des denrées alimentaires de première nécessité. Non, les magasins dévastés contenaient des vêtements de sport, des équipements technologiques et des objets de valeur. Ce qui s’est passé est tout simplement du vol, non pas motivé par une nécessité de survie, mais par une facult…


いいね!

Tout étranger installé en France a le devoir de s’intégrer et de respecter le pays et ses coutumes, de parler français et d’adhérer aux valeurs de la France. Or, on le dira jamais assez nettement, certaines catégories d’immigrés refusent carrément, sciemment, de s’intégrer, continuant à privilégier de manière ostentatoire leur religion ou leurs coutumes, parfois incompatibles avec les lois et règles du pays d’accueil. Il faudrait que les autorités françaises soient intransigeantes avec l’intégration et refoulent ceux qui ne l’acceptent pas. Arrêtons de céder à chaque fois que l’on nous accuse d’islamophobie. Le but des islamistes, c’est justement de faire croire que les musulmans sont persécutés en tant que musulmans. Or, jusqu’à preuve contraire, c’est bien en criant Allah Ak…

いいね!
返信先

L'immigration se fait toujours vers l'Europe, jamais vers les pays Arabes, raison, ils ne refusent pas de les accepter, mais ils doivent signer une charte...donc, ils ne sont pas intéressés, les lois sont drastiques là bas, pas en Europe!

いいね!

Marie-ange Bouillot
Marie-ange Bouillot
2023年11月01日

Quand on voit que l'on maintient en prison n, flic qui n'a fait que ce travail face à un délinquant multi-récidiviste algérien que l'on voulait nous faire passer pour un ange, c'est là que l'on voit que nos valeurs sont bafouées par des politicards et juges complètement en dehors de nos valeurs, lois et coutumes. Honte à toutes ces personnes qui depuis 50 ans ont amené le pays au bord du gouffre et qui continuent de le faire en ne stoppant toute cette immigration de vermines et de barbares. J'espère qu'ils auront à y répondre un jour Car depuis ils ont bien su profiter du système très florissant pour eux. J'espère qu'ils seront bien punis et que la honte le…

いいね!

Bonjour a tous

Forcément que ces abrutis économique sont dans le déni

Le gouvernement est responsable des comportements induit

Ont ne peu pas favoriser des émeutes

Pour ensuite assumer ses responsabilités

いいね!

Ce n’est pas seulement la communauté juive qui est en danger. Lors des prochaines élections, que ce soit au niveau national ou pour les Européennes, l’extrême droite va utiliser ce genre de comportements pour affirmer que les élites politiques européennes actuelles ne sont pas capables de gérer ce problème. Ces partis politiques diront : "nous, nous allons ramener l’ordre et la loi dans les rues". Les valeurs européennes sont en jeu.

いいね!
返信先

Gilbertw, Guy


Je suis tout a fait d'accord avec vous deux,je suis d'accord avec le Gl de Gaulle,pour l'UE et l'OTAN.Qui contribue à appliquer des lois dégénérées de Bruxelles,qui a détourné les résultats du référendum pour Schengen,ce sont les français qui sont responsables d'avoir votés pour des politiques véreux.Aujourd'hui ce pays sombre avec une politique néfaste des représentants technocrates qui ne pensent qu'à leur avenir,qu'est devenu ce pays rayonnant à travers le monde sous le Gl de Gaulle ? une poubelle.

いいね!
bottom of page