top of page
Bandeau P.A._edited.jpg

L’armée de Terre va réduire la durée de la formation initiale de ses futurs sous-officiers


Selon son chef d’état-major [CEMAT], le général Pierre Schill, l’armée de Terre connaît un « trou d’air » en matière de recrutement, avec au moins 2000 postes qui ne devraient pas être pourvus avant la fin de l’année. Cette difficulté concerne surtout les militaires du rang, a-t-il dit, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 11 octobre. Ce qui suggère que le recrutement « direct » de sous-officiers se maintient.

Quoi qu’il en soit, l’activité de l’École nationale des sous-officiers d’active [ENSOA] de Saint-Maixent, qui fête ses 60 ans cette année, ne devrait pas souffrir des tensions concernant le recrutement de l’armée de Terre.

En effet, au-delà de l’instruction initiale de ses élèves recrutés par la voie directe ou semi-directe et de l’accueil de stagiaires étrangers, l’ENSOA assure aussi la formation continue des sous-officiers tout au long de leur carrière.

Or, ce besoin en formation continue va continuer à croître dans les années à venir, notamment en raison de la réforme du parcours professionnel des sous-officiers, lancée en 2020 pour répondre aux nouveaux besoins induits par le programme SCORPION et par le durcissement de la préparation opérationnelle.

Cette année, l’ENSOA aura accueilli environ 6800 élèves et stagiaires. Et elle en attend plus de 7000 en 2024. Cette hausse de l’activité suppose un renforcement de l’encadrement [45 postes supplémentaires seront créés l’an prochain] ainsi que la construction de nouvelles infrastructures dans le périmètre de l’école.

« Nous sommes dans une phase de renforcement de l’École nationale des sous-officiers d’active. Je vais même plus loin. Le chantier général de renforcement de l’ENSOA, notamment en infrastructures mais aussi en cadres, c’est la priorité numéro un de l’armée de Terre aujourd’hui », a expliqué le général Schill, à l’occasion d’un déplacement à Saint-Maixent, cette semaine.

Par ailleurs, l’ENSOA aura à proposer de nouvelles formations pour répondre à des besoins « émergents » dans certains domaines, comme l’influence et le cyber.

Cependant, même avec de nouveaux bâtiments, la capacité d’accueil de l’école risque d’être insuffisante… Et l’un des leviers pour retrouver une certaine marge de manoeuvre passe par la réduction de la durée de la formation initiale des élèves sous-officiers, a avancé le CEMAT.

Ainsi, la formation initiale d’un élève sous-officier « direct » passera de huit à six mois. Et celle d’un élève issu du recrutement semi-direct, qui a déjà une expérience militaire, sera réduite à trois mois.

« Nous conservons cette notion de creuset à l’ENSOA, où passent tous nos sous-officiers. Comme le volume [d’élèves et de stagiaires] est plus important, on peut augmenter les capacités de l’école, c’est ce que nous faisons en renforçant l’encadrement et en construisant de nouveaux bâtiments, mais ce n’est pas immédiat. Pour faire face en conservant ce socle, on prend cette mesure de réduction de la formation initiale, compensée par un allongement de la formation assurée ensuite dans les écoles d’armes et les régiments », a détaillé le général Schill, dans les pages du quotidien « La Nouvelle République ».

Pour l’armée de Terre, ce raccourcissement de la durée de la formation initiale ne vise pas seulement à permettre à l’ENSOA d’accroître sa capacité d’accueil de stagiaires : elle répond aussi au besoin d’avoir de jeunes sous-officiers qui rejoignent plus vite les unités opérationnelles.


63 commentaires

63 comentários


LN Quidam
LN Quidam
25 de out. de 2023

Finalement je ne lis rien en entier.

Le Service militaire servait à faire se rencontrer des jeunes gens d'horizons différents et à promouvoir des talents ignorés, tout en gratitude pour la France émancipatrice


Chirac l'a supprimé sans obstacle... Aucun...La guerre n'existera plus.

(No comment face à tant de bêtise si haut placée) ..

Force est de constater que depuis le mot 'Nation' est vide de sens.


Ses successeurs finissent de déconstruire. Tous.


Vive les autres européens qui nous sauverons !


J'ajoute que, hélas, au jour J, les horreurs ignobles commises mais pas nouvelles (partout) aideront notre réveil.

Je regrette tant la vacuité de ceux qui nous commandent et plus encore celle de ceux qui osent relever le nez après avoir…


Curtir

Truc Bidule
Truc Bidule
25 de out. de 2023

J'observe les commentaires depuis le début de la création de place d'arme et je constate que la majorité des personnes parlent sans connaître leur armée. J'ai passé 30 ans dans les Troupes de Marine dont 27 en régiment professionnel plus précisément au 21Régiment d'infanterie de Marine avec lequel j'ai effectué une quinzaine d'opérations. J'ai assisté à la professionnalisation des Armées qui après la guerre du golf s'imposait, à cet époque les seuls régiments pros étaient ceux de la légion et des TDM. Dans les régiments d'infanterie des TDM, les chefs de groupes étaient pour la majorité des caporaux chefs et les sergents d'origine rang ou semi direct avec une solide formation ajoutée à leurs expériences. Les Sous-Officiers directs étaient pour…

Curtir
Truc Bidule
Truc Bidule
27 de out. de 2023
Respondendo a

Je ne suis pas sur l'échafaud je suis un homme libre et je compte le rester. Prêt à prendre les armes contre tous les cons qui voudraient m'imposer des idées ou une façon de vivre qui me priverait de liberté.

Curtir

Existe t'il une formation militaire à distance du type PESO en 3 semaines sur ordinateur? Benala était bien colonel de gendarmerie par promotion canapé, non?

Curtir
Remy Pinna
Remy Pinna
25 de out. de 2023
Respondendo a

Mon cher Alain,

Vous faites déraper le débat en prenant exemple sur un individu dont les fonctions cognitives supérieures sont altérées. Il a bluffé le petit seigneur et tout son entourage (très facile je sais), mais de la à le prendre pour un dieu ou fils de dieu.............. Benala colonel, je serai curieux de savoir qui lui a donné ce grade.

Curtir

Dan Pouch
Dan Pouch
24 de out. de 2023

Bjr à toutes et à tous . petit coup de Gueule comme d'hab. Le "gouvernement" de Patte-Pelu veut réduire le temp de formation des S/Of ? C'est pas grave voyons, réduisons, réduisons et même pourquoi ne pas supprimer carrément l'Armé, la Gendarmerie, la Police et les Pompiers, allons-y, tout va bien, vue que 80% de Français décérébrés ne réagissent plus, ne réfléchissent plus par eux même, ne pensent plus par eux même, ne fond plus rien par eux-mêmes !

Vivement la révolution pour tout remettre en place....

Quand prendrons nous (Les Français) les Armes et refaire un Remak du 25 Décembre 89 en Roumanie avec nos têtes pensantes, pour cela il ne faut que, des Trottoirs, des Chaises et des…

Curtir
Dan Pouch
Dan Pouch
03 de nov. de 2023
Respondendo a

Alain, tout à fait d'accord avec vous sur certains points; de toute manière nous ne ferons jamais d'omelette sans casser les œufs et en résistance, il n'y a aucune issue facile ! Miterrand n'en parlons même pas, c'était un Branque, et comme disait mon G/Père, Mitterand c'était une croix de feux, un adepte du fameux "Colonel Rocque"(1934) qui à trempé ( Mitterand et sa famille) avec des gens très très peu fréquentable!

Revenons à notre époque (2023) car le passé c'est le passé et nous ne pouvons réécrire l'histoire ! Mais une chose à ne pas oublier c'est que la vie que nous avons eu, est grâce justement à nos ascendants, nos aînés, qui eux sont mort pour notre patrie,…


Curtir

Le Colonel Livaro
Le Colonel Livaro
24 de out. de 2023

Réduire la formation en début de carrière alors que l'on sait bien que peu font une carrière longue, c'est aussi adapté que de recruter des informaticiens qui ne savent pas faire une addition. Dans un sens, c'est criminel si on veut les envoyer sur le front. Les militaires finiront par être juste assez nombreux pour monter la garde devant les armureries et les dépôts de munitions si on a encore les moyens d'en avoir puisque qu'à l'heure où il faudrait tout doubler ou tripler, nous sommes endettés comme jamais. On a détruit les notions de Culture, de Patrie, de Nation et on s'est mis sous protection de l'OTAN. Pourquoi voulez vous qu'un jeune s'engage pour défendre sa patrie. Evidement, il…

Curtir
Remy Pinna
Remy Pinna
24 de out. de 2023
Respondendo a

Bonjour,

Et oui, nous avons tous cette vision horrible pour horizon hélas!

Les Français ont choisi cette France, ils l'ont!

Que pouvons nous y faire, c'est la démocratie et nous sommes dans

l'attente de l'installation du chaos qui arive à pas feutrés.

Curtir
bottom of page