Mourir pour des politiques, ça je n'en veux plus


Les militaires de "Place d'Armes" appellent à une "Marche de la fierté française" le 26 mars prochain, à Paris. Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien capitaine de gendarmerie et officier de l'armée de terre, est venu nous présenter cet événement.


Le 14 avril 2021, les militaires de "Place d'Armes" et lui avaient fait grand bruit en adressant une tribune directement à nos gouvernants, appelant « au retour de l'honneur » et dénonçant le délitement de la France. Une prise de position forte qui a résonné d'autant plus distinctement dans l'opinion publique, que l'armée se fait habituellement appeler la Grande Muette, du fait de son devoir de réserve.

Aujourd'hui, alors que le conflit russo-ukrainien donne le ton de l'actualité sans manquer de faire des émules, ils souhaitent passer de l'appel à l'action : « Le 26 mars prochain, retrouvons-nous à Paris pour exprimer [notre] colère en un défilé silencieux auquel participeront généraux, blessés de guerre, membre de la protection civile, élus locaux et civils. »

Sous réserve de modification de la préfecture de police de Paris, la marche débutera sur la place Denfert-Rochereau et se terminera aux Invalides.

Cette marche pourrait avoir d'autant plus de retentissement que la France est en plein questionnement avec les tensions entre l'Ukraine et la Russie : « Je suis choqué par le traitement médiatique. Je vois l'autre jour Le Point titrer que la France est prête. Mais, est prête à quoi ? L'Armée de Terre française, c'est 400 chars, en face ils en ont 4 000, faut pas dire n'importe quoi ».


Au cas où la vidéo ne pourrait être lue, vous pouvez la visionner sur le lien suivant :

https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/jp-fabre-bernadac-marche-fierte-francaise




12 commentaires

Nombre de visites

« La meilleure des opportunités se trouve dans la pire des situations »
Nicolas Machiavel

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif