top of page

Nombre de visites

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif

Saint Michel Archange et la France


Le 29 septembre est fêtée la dédicace de Saint-Michel Archange. Saint-Michel est patron de la France, même si ce patronage n'a jamais été officiellement validé par Rome.

Nous devons ce patronage aux rois de France qui l'ont tiré du rôle joué par l'archange dans l'histoire de la monarchie française.


En effet, ce patronage remonte à l'origine du royaume franc comme fille ainée de l'Église.


À la bataille de Tolbiac, Clovis se sentant perdu, appela à son secours le Dieu de Clotilde qui donna la victoire sur les Alamans ; selon certains auteurs, ce secours serait parvenu aux Francs par l'intermédiaire de saint Michel.

Cela expliquerait par la raison pour laquelle, dans le sacre de rois de France, on invoquait particulièrement saint Michel pour la bénédiction de la bannière royale.


Après la conversion de Clovis, le Pape Anastase écrivit aux deux souverains, Clovis et sainte Clotilde, une lettre où il reconnaissait saint Michel, comme Prince du peuple Franc et demandait à ce protecteur céleste de garder les Francs et de les secourir dans les combats.


Plus récemment, ce sont les parachutistes de l'armée française qui se placèrent sous son patronage.


On doit ce patronage au 1er régiment de chasseurs parachutistes (RCP). Ce sont eux qui les premiers ont officialisé la protection de l'archange sur leurs âmes.


Le père Jego, aumonier du 3ème bataillon du 1er RCP appuya ce choix, affirmant qu'il est "celui qui dirige nos combats, nos combats intérieurs et extérieurs, les luttes de notre vie d'homme".


En 1948, lors d'une messe célébrée en la cathédrale de Hanoï, le père Jego achève son sermon par une apostrophe saisissante, qui depuis termine traditionnellement les discours des chefs de régiments parachutistes : "Et par Saint Michel, vivent les parachutistes !".

57 commentaires
bottom of page