top of page
Bandeau P.A._edited.jpg

Montpellier / Condamnations : elles avaient accusé les Harkis de "traîtres et de collabos"


Deux Héraultaises, Nora et Nadhira, ont été condamnées par le tribunal correctionnel de Castres (Tarn) pour avoir accusé sur Facebook les Harkis de traîtres et de collabos.


Deux Héraultaises, Nora domiciliée Palavas-les-Flots et Saliha résident à Montpellier ont été condamnées par le tribunal correctionnel de Castres (Tarn) pour avoir accusé sur Facebook les Harkis de « traîtres et de collabos ». Elles étaient poursuivies par l‘Association Génération Harkis et leurs amis, installées à Castres, à l’époque des faits et dont le siège social vient d’être transféré à Valras-Plage, dans l’Hérault.


Un corps constitué

De graves accusations qui avaient ému la communauté des Harkis et des Pieds Noirs. Le président de cette association, Mohamed Djafour avait introduit une procédure judiciaire avec constitution de partie civile pour diffamation envers un corps constitué, à la lecture de commentaires publiés le 9 novembre 2019 sur la page publique du compte Facebook de Mohed Altrad, l’homme d’affaires de Montpellier, président du MHR et à l’époque en campagne électorale.


Nora, 53 ans, domiciliée à l’Institut Saint-Pierre à Palavas-les-Flots et Saliha, 45 ans domiciliée à Montpellier ont été reconnues coupables par les juges de Castres pour avoir porté des allégations portant atteinte à l’honneur ou à la considération des Harkis, en écrivant publiquement sur les réseaux sociaux : « On peut pas faire confiance aux Harkis, ce sont des traîtres » et aussi « les Harkis, pfft, pourquoi pas les collabos des Allemands contre la France. Tout est bon pour gagner des élections, misère, les Harkis ont tué des Algériens ».


Le tribunal correctionnel de Castres a jugé que « ces propos tombent sous le coup du délit de diffamation, car, ils font référence à des actes de collaboration avec l’Allemagne ou à la guerre d’Algérie. Traître est une notion diffamante, selon la jurisprudence de la Cour de cassation ». Les deux prévenues écopent d’une amende de 1 000€ chacune, plus 800€ chacune au titre de réparation du préjudice moral et 500€ solidairement pour rembourser les frais de justice de l’association. Des condamnations non frappées d’appel et donc définitives.

72 commentaires

72 Comments


e-boesch
e-boesch
Aug 09, 2022

il me semble quil i a controverse avec harki et FLN si je me souvient bien et je ne suis pas nee d'hier les harki ou traitre a la nation Algeriene comme dit le non etait des prisonier pour la plupart qui avais un choix peu etre etre executer ou se joindre a l'armee Francaise se que la plupart on fais le Fln son les fameux Francais de tous pays qui se disais francais et traitais les Algerien d'esclave en les util,isans sans les payes puis meme les membres du gouvernement on fais venir des Algerienpour leur servir de bonne ou de chaufeur pour presque une pitance se qui a gree toutes cette vague d'emigre non controle on ma d…

Like

Pas un soldats français contre la Chine ,les ricains fouteurs de merde dans le monde n'ont qu'a se débrouiller seuls

Like

Guest
Jul 11, 2022

En plus des condamnations financières on aurait du les déchoir de la nationalité Française

Like

Guest
Jul 11, 2022

Place d'armes censurée ? Impossible de lire le dernier article " l ukr une cause juste?". J'aibien reçu le mail mais le lien est invalide. Quand on clique on a " page non trouvée "... étrange

Like
Guest
Jul 22, 2022
Replying to

La cleptocratie tueuse de "Russie Unie" est une cause peut-être encore plus épouvantable que le stalinisme et le nazisme. De nombreux kollabos partout.

Like

Guest
Jul 11, 2022

PLACE d'ARMES et PLACE aux ARMEES :

Vues les trahisons macroniennes à la botte du cartel financier :Armée et Police sont très majoritairement du côté du peuple : quelles se rassemblent !

https://peertube.tweb.tv/w/4bqSq7axTLXkeph3vV1ahL

https://www.police-pour-la-verite.org

https://www.profession-gendarme.com

https://gendarmeslibres.fr/lobligation-vaccinale/


N'attendons pas le paroxysme de l'effondrement de la France, macronie et EU tombent en ruine, il est temps de coordonner ENSEMBLE l'action de terrain ! Même si l'art 35 de la DDHC de 1793 a disparu et ne fait plus partie du bloc constitutionnel, l'insurrection qu'il évoque est aujourd'hui effectivement un DEVOIR !


Like
bottom of page