top of page

Nombre de visites

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif

Appel du Cercle de réflexion interarmées à un cessez-le-feu en Ukraine


Dimanche 4 mars 2024



Combien de morts?

Combien de morts encore?

Chacune des parties qui s’affrontent continue à vainement sacrifier sa jeunesse dans

cette guerre devenue d’usure, dans laquelle ne se dessine aucune percée décisive, dans laquelle aucun ne craque.

La guerre russo-ukrainienne est déjà un désastre absolu. Des centaines de milliers de

personnes ont été tuées ou blessées. Des millions ont été déplacées. Les destructions

environnementales et économiques sont incalculables.

Les dévastations futures pourraient être exponentiellement plus grandes à mesure que les

puissances nucléaires se rapprochent de la guerre ouverte.

Aujourd’hui quelques voix timides se hasardent à parler de paix. C’est totalement inutile

tant qu’un cessez-le-feu n’aura pas été établi dans les plus brefs délais sur la ligne des

contacts au jour et à l’heure qui seront décidés de l’arrêt des combats.

Il ne s’agit plus, à ce stade, de se disperser en stériles batailles oratoires pour définir les

responsabilités respectives dans la perpétuation de ce drame. Cela viendra plus tard

lorsque, à l’instar de ce qu’accomplirait un tribunal international, devront être prises en

considération ce qui est à charge et à décharge de toutes les parties en lice, directement

et indirectement.

Mais il faut dès à présent saisir les opportunités qui se présentent pour lancer un immense

mouvement en faveur de la cessation des combats.

C’est tout d’abord la capacité qu’a eue le président Macron de rassembler de manière

autonome, le 26 février, les hauts représentants politiques de 27 pays européens pour

définir la suite de l’aide à l’Ukraine afin qu’elle réussisse à faire face à la poussée russe.

Mais une telle capacité démontre qu’un rassemblement identique peut tout à fait être

réalisé dans les mêmes conditions pour décider, avec une volonté tenace et convaincue,

de la mise en place d’un cessez-le-feu sur le théâtre des combats.

C’est ensuite, que cela plaise ou non, en prenant au mot la déclaration du président

Poutine lors de sa rencontre avec Carlson Tucker le 8 février, déclaration selon laquelle le

président russe, sans que l’on écarte pour autant la possibilité d'une intoxication de sa

part, se dit, par trois fois à la fin de l’interview, prêt à négocier même s’il présente

quelques exigences pour ce faire.

Ainsi, puisque l'opportunité se présente et que le problème qui se pose est

essentiellement européen, nous devons, nous Français, nous Européens, rechercher de

la part des deux parties leur accord pour que soit immédiatement déclaré un cessez-le-

feu. Pour convaincre il faudra que les négociateurs, à mandater par l’ONU, présentent

avec eux un canevas sur les modalités de sa mise en place.

*

Le cercle de réflexion interarmées (CRI) est une entité indépendante de réflexion sur tous les problèmes

liés à la Défense. Il regroupe d’anciens militaires et civils à la retraite. Il n’exprime pas la doctrine officielle.

Gal (2S) Daniel SCHAEFFER

Gal(2S) Marc ALLAMAND

CV (er) Alexis BERESNIKOFF

Gal(2S) Philippe CHATENOUD

Gal (2S) Grégoire DIAMANTIDIS

Gal(2S) Philippe GERBAULT

Mr. Marcel JAYR

CV (er) Max MOULIN

CF (er) Bernard PILLAUD

Gal (2S) Jean-Claude RODRIGUEZ

Gal (2S) Henri ROURE

Gal (2S) Serge SCHNEIDER

129 commentaires

129 Comments


calvo44jc
calvo44jc
Apr 02
Like

J'espère que nos hauts gradés auront l'intelligence de nous protéger en premier et pas d'aller faire la guerre en Ukraine.

Like
Replying to

Le cessez le feu se fera , quand les ukrainiens cesseront de soutenir la tante Zelenski . La copine de Macron et de Joe Baden . Sauf que Joe Baden aime les femmes . Quant à notre Macron c'est les hommes . Je suis une personne de vérité , je ne pratique pas la langue de bois , bien au contraire . Mettre le doigt là où ça fait mal . Bon bref , bon bref je suis ici pour répondre à votre requête . Vous dites mesdames :

"J'espère que nos hauts gradés auront l'intelligence de nous protéger en premier et pas d'aller faire la guerre en Ukraine."

Oui je veux bien , malheureusement ils ont les pieds et…

Like

H D
H D
Mar 11

Réponse à Gaulliste

Bonsoir,

Permettez-moi de revenir sur vos observations « Je répète l’intérêt supérieur de la patrie et de son peuple ….  Et qu’ils sauront guider nos dirigeants avant qu’il ne soit trop tard »...

Chacun comprend bien et admet que l’intérêt général et plus encore de la nation surpasse celui de l’individu. Mais pour autant, ce concept ne doit pas permettre de faire n’importe quoi, et trouve sa limite dans la légalité [et son pendant l’illégalité] de l’ordre. C’est ainsi que nous revenons au raisonnement du général Coustou sur l’application de l’article L4122-1 du code de la défense énonçant :

  • « Les militaires doivent obéissance aux ordres de leurs supérieurs et sont responsables de l'exécution des missions qui leur sont confiées.

  • Toutefois, il…

Like

« Un président ne devrait pas dire ça »


Oui un président devrait savoir qu’en matière de stratégie ou de tactique militaire si la parole est d’argent le silence est d’or…


Et Sun Tze explique qu’il faut connaître l’ennemi et soit même …

Et bien E Macron a fait tout le contraire… il ne connaît ni l’adversaire ni son pays …


Le continent russe est un ogre qui dévore des armées (3 millions d’allemands entre 41 et 45)

la société russe est homogène, patriote , avec une industrie développée et des réserves immenses en matières premières et un Russie que nous avons jeté dans les bras de la Chine…


Et puis il y a nous……… un budget militaire de 1,9%,

3000 milliard…


Like
Replying to

les intérêts de la France sont loin, très loin, très très loin de pousser à cette stupide guerre provoquée par des incompétents biberonnés à la sauce de Bgi Brother, du $ et du wokisme. Par deux fois dans l'Histoire la France a trahi son amitié essentielle avec sa soeur la sainte Russie, par deux fois, la France s'est pris une tannée... jamais 2 sans 3 ???

Like

Bonjour à tous et toutes

Cette guerre est déjà perdue pour zelinski, néanmoins cela ne l'empêche pas de mendier des armes sachant d'ores et déjà que c'est foutu pour lui et ses semblables, le mieux pour moi est de laisser faire et tout finira comme cela doit, l'Ukraine retournera dans la Russie voilà tout.

Quand aux pseudo menaces de ce président fantoche et mafieu que nous avons elles glisser ont d'elles même ( car impossibles à mettre en œuvre) laissons faire le temps, c'est la stratégie de Vladimir.

Like
bottom of page