Les jeunes de Place d’Armes

A l’occasion du lancement officiel de l’association Place d’armes les 4 et 5 septembre, une délégation de Jeunes Place d’Armes a fait une déclaration devant les fondateurs et les cadres réunis à Montauban. Les renforts sont là !

Déclaration de Sophie-Hélène P. – 19 ans  – Etudiante – le 5/09/2021 à Montauban

Bonjour Mesdames et messieurs.

Je suis Sophie-Hélène P., étudiante à Toulouse. Je suis heureuse de pouvoir dire quelques mots au sujet de mon engagement dans ce mouvement et de l’importance que « Jeunes Place d’Armes » a pour moi, et je pense, pour ceux qui en font et en feront partie.

Je tiens à vous remercier pour la mise en place de ce réseau. Dans ces temps difficiles où le terrorisme, la violence et l’impunité règnent, voir que nos aînés entrent en action est d’un grand secours. Quoiqu’on dise des relations intergénérationnelles, vous êtes notre repère, d’autant plus quand notre Patrie est déchirée.

Depuis longtemps, rien n’est fait pour défendre nos intérêts, aussi bien au sein de l’Union Européenne ou dans le monde, que sur notre propre territoire. Nos villes ne sont plus sûres, nos écoles le sont de moins en moins et dans le même temps nos élites politiques ne cessent de vanter l’Etat de droit. Les réseaux sociaux ont remplacé les arguments dans les mains de ceux qui nous dirigent et la plus haute autorité de l’Etat se met en scène avec des influenceurs. Notre Président ne peut cependant nous faire oublier comment est maîtrisée ladite crise du Covid-19, et plus nous avançons, plus notre abêtissement semble être le but qu’il recherche.

Merci de nous montrer à nous, civils, et à nous, jeunes, que vous refusez cet asservissement, ce délitement moral et intellectuel, cette déroute politique et économique.

Alors que les confinements et les couvre-feux ont rendu difficiles nos relations sociales, Place d’Armes nous donne un réseau bien réel celui-là et des convictions qui nous permettent d’être et durer, comme l’affirme la devise du 3ème RPIMa.

Alors que toutes les choses pour lesquelles nous luttons, notre histoire, notre culture, notre territoire, nos familles, l’éducation, sont désormais attaquées en même temps et au grand jour, nous voulons nous mettre au service de la France et vous rejoindre dans votre combat.

Et puisque Machiavel figure sur le portail internet de Place d’Armes, sachez que pour nous, vous êtes « la meilleure des opportunités (qui) se trouve dans la pire des situations ».

1 commentaire

Nombre de visites

« La meilleure des opportunités se trouve dans la pire des situations »
Nicolas Machiavel

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif