top of page

Nombre de visites

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif

Soutien à nos agriculteurs


Les souffrances du monde agricole français s'invitent dans l'actualité. A l'instar de leurs voisins néerlandais et allemands, nos agriculteurs manifestent leur colère à travers le pays, rappelant le mépris dont ils font l'objet depuis des décennies par une large partie de la classe politique plus soucieuse de pérenniser ses mandats et ses privilèges que de soutenir concrètement la ruralité et la paysannerie française poussée au suicide et à la famine.


Les raisons de cette "jacquerie" sont connues de tous, poids des normes européennes, concurrence déloyale organisée et entretenue par les choix de nos dirigeants collabos de la soumission à l'UE, volonté de vivre de son travail plutôt que des aides de la Politique Agricole Commune, etc...


Ce qui est notable aujourd'hui, c'est de voir le monde politique français, de droite comme de gauche, pourtant coupable de tous les abandons, assurer son soutien aux agriculteurs après les avoir trahis et soumis aux pouvoirs supranationaux. Les mêmes politiques qui ont menés à ces dramatiques situations viennent désormais, timidement, témoigner que la colère est légitime, mais chacun sait qu'ils ne remettront pas en cause les institutions européennes qu'ils chérissent plus que tout. Il est tout aussi absurde de vouloir défendre nos paysans sans les libérer de Bruxelles et des traités internationaux, qu' il est ubuesque de se plaindre de l'immigration sans vouloir reprendre le contrôle de nos frontières.


Au-delà de la défense de notre souveraineté, le monde militaire, lui, a toujours été du côté de ceux qui travaillent notre terre, nourrissent notre peuple, façonnent et entretiennent nos paysages et la vie rurale en général. Militaires et paysans partagent l'amour de leur terre et l'envie de la défendre, l'enracinement sans lequel on n'a pas d'avenir, le respect des traditions et de l'héritage. Le général Bugeaud, fondateur de la doctrine coloniale de la France associait "l'épée et la charrue" comme les vecteurs essentiels du renforcement de l'empire.


Place d'Armes apporte son soutien sincère et entier aux agriculteurs et au monde rural. Que la voix de cette juste colère soit entendue et mette en lumière l'impérieuse nécessité de reprendre en main notre souveraineté.


Gérard HARDY

Vice-président de Place d'Armes


164 commentaires
bottom of page