top of page

Nombre de visites

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif

Les mots d'un ancien général à Emmanuel Macron...



153 commentaires

153 commentaires


Bonjour,

Je met cela ici car c'est de la dynamite ! Les ancien de l'armée, du service de contrôle des armes et explosifs sauront comment en prendre soin !! Macron un danger pour la France, mais aussi peut-être un "Agent Américain" !!! Faudrait peut-être une commission d'enquête et en finir avec ce personnage nébuleux ...

https://x.com/JphTanguy/status/1773070102650311131?s=20


J'aime

La situation de la France est tellement dégradée, les politiques depuis 40 ans ont cassé notre beau pays aussi je me demande si le dernier espoir ne serait il pas l'intervention de notre armée pour souffler la fin du match ?

J'aime

Macron n' est le représentant que des 17 % d'électeurs qui ont voté pour lui ! En effet, sur tous les français inscrits, seuls 17 % ont voté pour lui !! Et il voudrait parler en notre nom ? De plus, si nos généraux étaient quelque peu couillus, ils le déposeraient pour incompétence et trahison mais comme ils sont nommés par la bande au pouvoir, ils mangent leur gamelles en silence et ne disent rien qui pourrait freiner leur carrière ! Lamentable .....

J'aime
Charles P
Charles P
18 mars
En réponse à

Macron est le candidat qui a rassemblé le plus de voix, tous les autres ont eu moins de voix. Il a été élu, c'est la règle. Que faire d'autre ?

J'aime

Alain
Alain
16 mars

Il est naturel d'accorder son soutien au général Coustou. Si nous avions des magistrats au service des honnêtes gens qui les entretiennent grâce aux impôts et taxes, le P.R. compétent là ou réside le général Coustou, se saisirait de l'affaire pour menaces de mort dont il a certainement connaissance.

J'aime

Bonjour

Fidèle soutien d un retraite de la Gendarmerie Nationale de tout cœur avec vous et pour la France

Deux mots Macron véritable despote

Vive la France libre sans Macron

J'aime
Alain
Alain
30 mars
En réponse à

Une France sans Macron, je suis d'accord. J'ai tenté ma chance démocratiquement mais sans résultat. Il n'y aurait donc plus qu'à trouver un nouveau François Ravaillac. La France fin XXème et début XXIème siècles a connu deux François mais c'était pour son malheur.

J'aime
bottom of page