top of page

Nombre de visites

PALOGOSITE.jpg
textesite.gif

Saint Michel






Toute l'équipe de Place d'armes souhaite une bonne Saint Michel à nos frères parachutistes.





Les origines du patronage de saint Michel auprès des parachutistes français font l'objet de discussions.

Une chose est certaine, on la doit au 1er Régiment de chasseurs parachutistes (RCP).

Ce sont eux qui les premiers ont officialisé la protection de l’archange sur leurs âmes. Selon l’usage, un « saint patron » doit être choisi par les intéressés. Dans cet esprit, l’aumônier militaire Valin de la Vaissieres proposa saint Michel en 1945. Le père Jego, aumônier du 3e bataillon du 1er RCP appuya ce choix, affirmant qu’il est « celui qui dirige nos combats, nos combats intérieurs et extérieurs, les luttes de notre vie d’homme ».

En 1948, lors d’une messe célébrée en la cathédrale de Hanoï, le père Jego achève son sermon par une apostrophe saisissante, qui depuis termine traditionnellement les discours des chefs de régiments parachutistes :

« Et par Saint-Michel, vivent les parachutistes ! ».

Mais il faut bien admettre que cette idée de confier les âmes des parachutistes à saint Michel n’est pas française mais britannique. Dès 1944, un aumônier militaire anglais remit des médailles à l’effigie de saint Michel aux parachutistes du 2e SAS (Spécial air force) qui allaient sauter sur le sol français pour se joindre à la Résistance.

Ces médailles représentaient également sainte Jeanne d’Arc au revers.

Et elles sont devenues le signe de ralliement des parachutistes S.A.S de la France occupée."


Source : Infos des Milis

33 commentaires

33 comentários


Convidado:
04 de out. de 2022

A l'invitation de mes camarades parachutistes, j'ai assisté dimanche dernier dans le Doubs à la cérémonie en l'honneur de la Saint Michel. Belle cérémonie, carrée comme il se doit.

J'ai écouter le message du Président de l'UNP. Une phrase m'a un peu choquée a propos des militaires qui servent la France et la République. Non un militaire ne sert que la France et pas un régime politique fusse la République. Sinon j'ai apprécier l'appel officiel a se rassembler aux Sables d'Olonne pour défendre la statue de Saint Michel menacée de déconstruction

CNE BONNEVILLE


Curtir
Convidado:
05 de out. de 2022
Respondendo a

Bravo pour votre cérémonie qui a du être magnifique. A propos des Sables d'Olonne, ceux qui y seront auront une petite pensée pour ma tante revenue des USA en 1989 à Cabourg, puis domiciliée jusqu'à son décès à Olonne sur Mer. Bien à vous tous.

Curtir

pierresaget
pierresaget
02 de out. de 2022

Saint Michel ! Ma prière de chaque jour matin et soir. Mon choix fut de choisir le 3éme RPIMa de Carcassonne en 1972 comme sous-lieutenant pour mon service militaire. Mon engagement constant ensuite m'a permis d'obtenir le grade de lieutenant-colonel de réserve. Chirac nous a largué sans sourcillé du jour au lendemain sans scrupule. Lui et ses successeurs n'ont pas réussi à me faire oublier mes compagnons d'armes, mon régiment, la France et bien évidemment Saint Michel ! Bien d'autres ont du vivre cette situation bien

mortifère pour accompagner l'évolution de la France.

Curtir

PATRICK  LANDREAU
PATRICK LANDREAU
29 de set. de 2022

sainte et bonne fête aux parachutistes ! plus spécialement à tous ceux qui se battent pour que nous soyons libres et fidèles à nos traditions judéo-chrétiennes, celles qui ont fait la France - fille aînée de l'Eglise - et l'Europe ! que Dieu vous bénissent !

Curtir

Convidado:
29 de set. de 2022

La République n'est pas autre chose qu'une entreprise anti-catholique, donc anti-France. S'attaquer à l'âme, la Religion, la foi des Français c'est vouloir détruire la France et les Français. Enlever tout ce qui est catholique en France il ne restera strictement rien, le néant, bref un bidule franc-maçon répugnant, rampant et dégoulinant que l'on appelle la République.

Qui n'adore pas le Christ, adore le diable.

Nicolas ZAHAR

Curtir

Convidado:
29 de set. de 2022

Bonne Saint Michel à tous les Paras. J'envie ceux qui ont sauté plusieurs fois. Pour ma part, je n'ai qu'un saut à mon actif, à Caen-Carpiquet en 1983. Le must. Je m'en souviens comme si c'était hier. Vive les Paras de notre armée, ainsi que tous les autres 😀paras.

Curtir
bottom of page